9 habitudes de vie Slow Life à tester en famille

9 habitudes de vie Slow Life à tester en famille

vivre à un rythme lent en famille

Vivre en famille n’est pas toujours de tout repos. Si vous souhaitez ralentir, adoptez la Slow Life pour prendre conscience du temps que vous disposez. Finalement, vous remarquerez que le temps ne manque pas forcément, mais que certaines de nos habitudes ou notre organisation ne permettent pas de vivre en famille. Je vous propose 10 habitudes de vie à essayer pour ralentir en famille afin de renforcer vos liens et d’apporter plus de légèreté à votre quotidien.

1. Remettre le téléphone portable à sa juste place

Aujourd’hui, le téléphone est un objet tellement utile que nous avons bien des difficultés à nous en séparer. Malgré ces atouts évidents, en tant que parent, il perturbe notre quotidien par des notifications intempestives, par l’attrait de jeux hautement addictifs, ou tout simplement par la montagne d’interactions et de connaissances qui s’y trouvent. Nos enfants nous observent, nous copient et tentent aussi d’attirer notre attention.

En 2020, nous passions 3h30 par jour sur notre téléphone (étude menée par la société spécialisée App Annie en 2020) et environ 1 h à nous occuper de nos enfants.

Prenez le temps de vous questionner sur la nécessité de l’utilisation de votre téléphone. Le temps que vous aurez retrouvé, c’est du temps supplémentaire pour approfondir vos liens avec vos enfants.

2. Les exercices de respiration pour calmer le rythme

Malgré vos efforts, vous êtes toujours dans le speed et la pression a du mal à redescendre. Lorsque tout le monde est agité à la maison, que les enfants cris que vous n’arrivez pas à vous faire entendre, il est temps de calmer le rythme.

Prenez quelques minutes pour rassembler la famille autour d’un exercice de respiration : Sama-vritti : respiration aux temps semblables

Vous allez ainsi harmoniser votre rythme et vous permettre de reprendre le cours de votre journée de manière plus sereine. Vous ne perdez rien à tester ?!

3. La méditation : un temps calme à adapter pour chacun

Depuis que nous traversons des crises majeures dans notre société, nous cherchons à retrouver une paix intérieure. La méditation est faite pour ça. Si elle est pratiquée régulièrement, vous en tirerez des bienfaits en terme de santé : améliorer vos sentiments positifs, réduire les douleurs, améliorer vos capacités de concentration, réduire le stress, les risques cardiovasculaires…

Méditer en famille est un peu plus risqué, bien évidemment, ça dépend de l’âge des enfants, mais aussi de la sensibilité de chacun. Vous pouvez toujours tenter de proposer un « temps calme » à partir de 3-4 ans en leur proposant une méditation guidée ou l’écoute de fonds sonores. Plus âgés, ils pourront d’eux-mêmes trouver les sujets de méditation qui les intéresse (stress pour les examens par exemple).

Gardez en tête que vous montrez l’exemple à vos enfants, si vous méditez régulièrement, il est fort à parier que ceux-ci seront curieux de savoir ce que cela fait.

4. Le minimalisme : faire un nettoyage de printemps à toutes les saisons

Nous accumulons des biens matériels et votre « Home Sweet Home » ressemble à des petits monticules çà et là d’objets que vous n’utilisez pas ou très peu.

Désencombrer votre intérieur, c’est faire le vide dans sa tête, se sentir plus léger et surtout moins de temps à passer à ranger.

Je n’ai qu’un seul conseil, faites 3 tas :

  • Je garde : les objets ultra utiles que vous utilisez tous les jours
  • Je vends / donne : les objets, vêtements, les jouets que vous n’avez pas touchés depuis plus d’1 an
  • Je jette : dans une déchetterie pour préserver notre environnement

Par la suite, si vous achetez un nouvel objet, vous allez jeter, donner ou vendre un autre objet en retour. N’hésitez pas à donner des jouets lors des anniversaires des copains et copines, mes filles adorent donner leur jouet qu’elles ne veulent plus.

5. La Slow Food : retrouver le plaisir de manger des aliments sains

Quand on est pressé, on a tendance à céder à la facilité et au plus rapide (fast-food, repas préparé, drive…). Mais cet empressement ne vous fait pas du bien, il entretient la rapidité dans laquelle vous vous êtes engouffré surtout si vous faites cela constamment. Votre santé en pâtit, « nous sommes ce que nous mangeons » (Jane GOODALL). A consommer une alimentation dénaturée, votre corps en souffrira.

Aussi, se réapproprier son alimentation et cuisiner vous-mêmes, vous redonnera le goût véritable des aliments, le plaisir de faire plaisir à vos enfants avec des repas faits maisons. Adopter la Slow Food, c’est aussi consommer responsable, locale, de saison et en respectant l’environnement. Et pourquoi pas, réaliser son potager et son propre compost. Manger ses propres légumes et fruits, c’est un vrai trésor dans le jardin pour les enfants.  

6. Adopter un rythme lent à vélo ou à pied

Prendre la voiture est un confort exceptionnel mais, c’est aussi se priver de l’environnement qui nous entoure.

Nombreux sont les avantages pour vous et vos enfants, d’adopter des modes de transport différent.

Aller à vélo à l’école, c’est permettre à son enfant de se déplacer seul, librement et d’appréhender les dangers et les règles d’une vie en société.

Se promener jusqu’au parc à pied, c’est prendre le temps de marcher et transmettre à votre enfant la nécessité du mouvement de leur corps. C’est aussi leur transmettre l’importance de la nature par son observation et sa préservation.

7. Passer plus de temps avec ses enfants

« 57 % des parents culpabilisent de ne pas passer assez de temps avec leurs bambins. »

Enquête Ipsos, 2017

Se rendre disponible pour ces enfants est un impératif qu’il est difficile à tenir entre les tâches ménagères et le travail, la fatigue est souvent un argument qui peut empêcher notre présence.

S’adonner à des moments de qualité avec nos enfants par une récurrence (par exemple, être présent pendant ses activités extrascolaires, faire une sortie au parc tous les mardis, faire du sport ensemble, préparer un repas ensemble). Il ne s’agit pas de s’en rajouter, il s’agit de trouver une activité qui est compatible avec votre disponibilité et la nécessité de faire croître votre relation avec votre enfant.

8. S’adonner à un loisir créatif

La Slow Life, c’est vivre des plaisirs simples. Les loisirs créatifs sont des activités pour la plupart manuelles qui vont développer pour vous et votre enfant le plaisir et la valeur d’un travail abouti. Notre société a tendance à nous faciliter notre quotidien en inventant toute sorte d’objet que nous pouvons nous-même créer.

Prenons pour exemple, l’achat d’un bracelet. Vous allez en magasin, vous choisissez le bracelet et vous l’achetez. La satisfaction sera là, mais vous vous privez d’un certain nombre de liens et de plaisir avec votre enfant.

Si vous achetez plutôt le fil, les perles, l’attache, puis que vous le confectionnez ensemble, vous aurez accentué vos liens, donner une valeur sentimentale à l’objet puisque confectionné par vous 2, acquis un apprentissage, appris de l’autre.

Bien évidemment, confectionner ce bijou vous aura pris bien plus de temps, mais c’est bien l’intérêt de la Slow Life, décrocher de notre vie active et pressée pour prendre le temps d’apprécier chaque instant avec l’autre.

9. L’instant présent : le meilleur moment de la journée

Mon petit dernier, c’est de partager avec vos enfants le positif. La journée est bien plus lourde à supporter quand vous n’y voyez que les côtés négatifs : « On est en retard et en plus, il pleut ! ».

A la fin de la journée, le moment du repas étant le moment le plus propice, partagé ensemble le moment de la journée qui vous a plu, celui qui vous a fait plaisir. Vous finirez votre journée sur une note positive et vous aurez également pris le temps de manger tranquillement à l’écoute de chaque membre de votre famille.

l'amour doit être au coeur de la famille

Toute famille a ses propres priorités et j’espère que vous pourrez piocher dans quelques-unes de ces nouvelles habitudes pour adopter la Slow Life. Vous en avez vu un petit aperçu, la psychologie positive peut vous aider à mieux vivre votre quotidien. Il est parfois nécessaire de se recentrer sur soi pour mieux gérer les émotions que l’on vit dans une journée. La psychologie positive est un outil idéal pour qui veut atteindre une meilleure sérénité intérieure.

Source :

  • Enquête relation parents-enfants, établi par Ipsos pour Kinder, publié en janvier 2017
  • Educational gradients in parents « child-care time » by g.m.Dotti SANI and J.Treas
  • Jane GOODALL, Nous sommes ce que nous mangeons, Edition Actes Sud
logo du site pour l'inspiration zen

Voir d’autres articles :

Articles similaires

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main 0 commentaire

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main

Diy : Recette de base – Bougie de Noël 0 commentaire

Diy : Recette de base – Bougie de Noël

L’art de la sieste : la santé vient en dormant 0 commentaire

L’art de la sieste : la santé vient en dormant

La lenteur, source de joie vitale 0 commentaire

La lenteur, source de joie vitale

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *