Slow Parenting : 10 Conseils pour ralentir le rythme

Ma pause de 5 minutes

Je vais vous dire un secret… je n’aime pas les « to-list », les « plannings », « les organisateurs »… Partout, on vous dit de mieux vous organiser, de planifier votre vie pour trouver votre bonheur. Je fais partie de celles qui pensent que moins vous planifiez plus vous profitez de la vie. Tout ce temps que vous prenez pour faire en sorte que tout ce que vous souhaitez faire rentre bien dans les cases, c’est un temps probablement considérable qui est perdu. Il est temps de ralentir !

Alors, je vous donne mes secrets pour vivre heureuse sans avoir à le coller sur la porte de votre frigo ou dans les toilettes.

1. Eviter de faire la course pour les courses

C’est inévitable, on doit faire les courses. On ne peut pas s’en passer à moins de vivre uniquement grâce à son potager et à ses poules. Mais, c’est certain, il vous faudra beaucoup de volonté (j’essaie toujours de faire pousser des salades 😉), des compétences et un joli bout de terrain que tout le monde n’a pas. Alors, il y plusieurs écoles en la matière pour ralentir le rythme avec les courses. Vous prendrez celle que vous aimez le plus (j’ai un petit penchant pour la seconde 😉).

Première proposition : vous faites vos courses une fois par mois et les menus qui vont avec comme ça c’est plus facile. Vous pouvez consulter mes menus du mois de Septembre 2023 déjà tout prêt, ça vous fera gagner un temps considérable.

Deuxième proposition : vous prenez le temps d’aller au marché chaque weekend afin de choisir des produits locaux et régionaux. Vous emmenez toute la famille pour profiter d’un moment agréable et convivial.

2. C’est la fête du ménage !

Les tâches domestiques sont récurrentes tout comme les courses. Personnellement, j’ai mon petit robot aspirateur qui me permet de gagner beaucoup de temps même si c’est pas toujours clean clean, il faut bien l’avouer. Mais, il fait l’affaire pour éviter de s’occuper du sol tous les 2 jours. Même principe, j’ai deux propositions à vous faire :

Première proposition : tout le monde s’y met ! Quand on fait le ménage a 4 au lieu d’une personne, on va 4 fois plus vite ! (oui, c’était pas trop compliqué comme calcul à faire 😊) Encouragez les enfants à faire leur propre chambre tout en s’amusant. On met la musique à fond et dès que la musique s’arrête, on doit avoir fini.

Deuxième proposition : vous n’avez pas besoin de tout faire le même jour. Alors, on fait par ordre de priorité, un petit peu chaque jour et on y arrive. Mais, surtout, on ne se met pas la pression, si on voit qu’il reste de la vaisselle à laver, on peut reporter au lendemain, ce n’est pas un drame.

3. Regrouper tous les rendez-vous

Le casse-tête quand on a plusieurs enfants et qu’on doit tout caler dans l’agenda. Quand on n’a pas envie de se prendre la tête, on prend des rendez-vous justes quand il y a besoin. Si ce sont des rendez-vous annuels de type dentiste, ostéopathe, vaccin, tentez de regrouper plusieurs rendez-vous à la suite pour chaque enfant. Vous n’aurez à vous y rendre qu’une fois pour tout le monde, ça évite les allers et retours.

4. Ralentir le rythme à deux

Tout va tellement vite que quand vous arrivez le soir dans votre lit, difficile d’envisager l’option gros câlin puis dodo. C’est un point qu’il me semble important d’avoir en tête. Faire l’amour avec votre conjoint est un moment de reconnexion avec lui. Ces temps dédiés peau contre peau vous évite de sombrer dans des soirées passées devant la télé ou votre téléphone.

De plus, prendre du temps pour soi avec l’autre est une très bonne façon de ralentir son rythme. Vous aurez la satisfaction d’avoir pris du temps pour vous et vous aurez le sentiment de sortir enfin la tête de l’eau. Ne négligez pas ce moment intime qui vous permet de ralentir.

5. Les enfants aussi ont le droit de ralentir

Un enfant a aussi besoin de temps pour souffler et pour s’ennuyer. C’est très bon pour développer ses capacités d’observations, de créativité, d’autonomie. Les activités sportives ou culturelles sont probablement une source d’enrichissement importante pour lui. Veillez tout de même à écouter ses besoins de répit et n’hésitez pas à ne pas l’emmener s’il demande à rester tranquille à la maison. Vous habituerez votre enfant à s’écouter et à favoriser son bien-être.

6. Les réseaux sociaux : reprendre le contrôle de votre temps

« Non, mais c’est pas vrai ça fait déjà 1 heure que je suis sur Insta ! » Que le temps passe vite à regarder toutes ces vidéos qui défilent et qui nous hypnotisent. Nous passons 2 h 25 en moyenne par jour sur les réseaux sociaux (données en 2021). Cela équivaut à 1 jour éveillé par semaine dans sa vie. Rendez-vous compte si tout ce temps, vous le passiez avec vos enfants et votre famille ?

7. Les mails : répondre à son rythme

Désabonnez-vous le plus possible des mails que vous ne lisez pas. D’abord, c’est un petit geste écologique puisque les mails qui restent dans votre boîte surchargent les disques durs. Ensuite, vous aurez l’esprit bien plus libéré et vous pourrez prioriser ce qui est vraiment important pour vous. Si ce sont des mails professionnels, consultez les 2 fois dans la journée, vous habituerez vos clients/collègues à un rythme de réponse adapté à leur demande. Si vous répondez rapidement, vous ferez vite face à une avalanche de mail. Vous pouvez aussi mettre un message sous votre signature pour dire les jours de consultations de votre boîte mail.

8. La pause paresseuse : s’inspirer pour ralentir

La Pause Paresseuse, ce sont les mails de ma Newsletter 😊. Une pause paresseuse tous les vendredis avec un seul article pour avoir tout le weekend pour le lire. Il est important de continuer à s’inspirer de ce que nous espérons vivre¨. Vous trouverez dans votre boîte mail, des articles sur le Slow Parenting qui vous amène à réfléchir à votre propre façon de vivre actuellement.

9. L’écriture pour prendre du recul

Prendre le temps de ralentir, c’est aussi ce que j’affectionne tout particulièrement : prendre le recul sur sa vie. En écrivant chaque soir ou chaque matin, quelques lignes de vos pensées, de ce que vous avez aimé, apprécié, détesté dans votre journée, vous allez pouvoir réajuster pas à pas votre vie. Quand on a la tête dans le guidon, on n’est pas en mesure de revoir ces objectifs de vie et s’assurer surtout qu’on est à la bonne place sur son chemin de vie. Pas la peine d’avoir des talents d’écrivains, vous pouvez les garder rien que pour vous et les relire vous donnera plus de relief sur votre vie.

10. Faites exploser vos limites pour prendre le temps de ralentir

Vous pouvez vous sentir oppressés, stressés, fatigués… Il s’agit parfois de se questionner sur les limites qu’on s’imposent et dont on n’a pas forcément conscience. Par exemple, pourquoi n’arrivez-vous pas à prendre une pause ? Avez-vous tendance à vouloir absolument finir votre travail ? Quelles sont les limites que vous mettez en place pour ne pas vous y rendre avec vos collègues ? Parfois, il s’agit de peu de choses pour repousser une limite et prendre le temps d’enfin ralentir.

Pour vous aider à prendre le temps de ralentir, vous pouvez aussi consulter mon article : « oser dire NON pour retrouver du temps ». Vous y apprendrez à rester une maman optimiste tout en vous préservant votre santé. Vous saurez poser des limites claires, ralentir pour éviter le piège de l’instantanéité et vous adonner au silence.

Je vous donne 10 conseils les plus précieux pour ralentir votre rythme. Débuter le Slow Parenting avec ces astuces pour une vie plus lente.

Cet article a été écrit par mes petites mains dans le cadre de l’évènement interblogueur de ralentir-en-famille.com sur le thème « Mes conseils et astuces pour ralentir le rythme ». J’adore le blog de Chloé qui inspire la simplicité de la vie familiale. Vous pouvez faire un tour sur un de mes articles coup de cœur sur son blog : devenir minimaliste : pourquoi, comment ? Il regorge de livres et d’articles à lire sur le minimalisme.

Source :

https://www.blogdumoderateur.com/30-chiffres-internet-reseaux-sociaux-mobile-2021/

Articles similaires

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions 0 commentaire

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions

Mon enfant refuse d’aller à l’école ! 0 commentaire

Mon enfant refuse d’aller à l’école !

Unschooling en France, la liberté éducative ? 0 commentaire

Unschooling en France, la liberté éducative ?

Commencez votre Vision Board spécial Slow Parenting 0 commentaire

Commencez votre Vision Board spécial Slow Parenting

2 Comments

  1. Que de bons conseils !!!
    Et relire cet article chaque fin de semaine permet de me rappeler mon ojectif, et de me rendre compte qu’il évolue de semaine en semaine, parce que je progresse 👍.
    Merci Optimums 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *