TDAH : aider mon enfant au quotidien

Ma pause de 4 minutes
TDAH - OptiMoms

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) touche près de 2 millions de personnes en France.

C’est un trouble fréquent chez les enfants qui représente un vrai bouleversement pour les parents.

Comment accompagner son enfant au quotidien ? Comment atténuer son impulsivité ? Son inattention ? Son hyperactivité ?

Je vous apporte quelques conseils pour mieux structurer la vie de votre enfant porteur de TDAH à la maison.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le TDAH, vous pouvez cliquer ici.

🦘TDAH : adopter une routine bienfaisante

🥹Accepter mais ne pas dramatiser

Un enfant peut avoir peur du diagnostic (et un parent aussi). Il est nécessaire qu’ils en aient une bonne compréhension.

Aussi, il est important :

  • De se faire expliquer le diagnostic par les professionnels
  • Informer son enfant que c’est un trouble qui n’est pas en lien avec son niveau d’intelligence
  • De le déculpabiliser, car il n’est pas responsable de l’intensité de ces symptômes
  • De lui faire prendre conscience de sa responsabilité dans l’amélioration de ces symptômes (notamment par le suivi thérapeutique non médicamenteux)
  • Encourager son enfant et lui donner confiance en sa capacité d’aller mieux

📝Structurer ses journées

L’enfant ayant un TDA/H a besoin d’une routine. Ce cadre structurant va lui apporter le contenant dont il a besoin pour réguler son impulsivité, son attention et son hyperactivité.

Vous pouvez utiliser un aide-mémoire sous forme d’image pour mieux structurer sa routine matinale (se lever, s’habiller, déjeuner, se brosser les dents) et sa routine du soir (goûter, faire de l’activité physique, faire les devoirs…).

Vous pouvez proposer des exercices de sophrologie à faire chaque jour pour aider l’enfant à prendre conscience de ses besoins.

🦘Atténuer les symptômes du TDAH

👀Capter son attention

TDAH Speedy Gonzalez - OptiMoms

Difficile parfois d’interagir avec « un Speedy Gonzalez ». Quand vous souhaitez capter son attention, mettez-vous à sa hauteur, les yeux dans les yeux et si ça ne suffit pas, établissez un contact physique avec lui (poser sa main sur son épaule, lui tenir la main).

Son attention étant très volatile, une seule instruction à la fois sera largement suffisante. Demandez-lui de vous répéter ce que vous venez de lui dire afin de vous assurer qu’il a été à votre écoute.

Canaliser son besoin de bouger

Votre enfant bouge et il ne sert à rien de le contraindre à ne plus bouger. Il faut l’aider à bouger de manière acceptable pour son environnement.

Aussi, voici quelques petites astuces à mettre en place :

  • La balle antistress : tenue dans sa main, elle permet de maintenir son attention sur son activité tout en effectuant un mouvement du corps.
  • Le coussin de proprioception (gonflable) : mais oui, vous savez ce petit coussin à picots ?! Il est plutôt utilisé par les sportifs pour une rééducation de la cheville par exemple. Vous en trouverez chez Decathlon par exemple. Vous glissez ce coussin sous les fesses de votre enfant et il peut ainsi mieux se concentrer sur sa chaise.
  • L’élastique : prenez un élastique à bande large que vous allez fixer aux pieds avant de la chaise. L’enfant va pousser ses jambes contre l’élastique et cela va l’aider à rester plus facilement sur sa chaise.
TDAH - OptiMoms

Aussi, il est vital pour tout enfant de pratiquer une activité sportive et/ou physique quotidienne. Le sport va réguler les émotions de votre enfant et oxygéner son cerveau. 20 à 30 minutes après une activité physique, l’attention est meilleure alors n’hésitez pas à lui faire faire ses devoirs à ce moment-là.

🦘TDAH : le soutenir dans sa scolarité

✍️La corvée des devoirs

L’attention d’un enfant ayant un TDAH est très limitée. Il vous faut donc vous armer de patience ou fragmenter l’ensemble des leçons et exercices à effectuer. Il est indispensable d’en échanger avec l’enseignant(e) au préalable afin qu’il puisse aménager la quantité de travail à fournir.

Pour maintenir son attention, vous devez trouver un endroit calme et sans distractions. Exit la TV, les écrans, mais une musique douce peut favoriser son attention plus que dans un endroit sans bruit.

Votre enfant doit bouger. Il ne peut pas faire autrement. Donc, oubliez le fait que votre enfant doit absolument rester sur sa chaise pour travailler. Il peut réciter son poème en marchant ou travailler debout sur un tableau.

À chaque exercice effectué, une pause est possible, mais elle est minutée. Vous pouvez en profiter pour lui proposer un exercice de souplesse, faire une dizaine de sauts, boire un verre d’eau, aller aux toilettes, etc.

Pour encourager votre enfant à continuer un exercice qui lui est pénible, vous pouvez l’inciter à cocher les exercices terminés. Si c’est un devoir difficile, faites-le en premier, car c’est au début que son attention est la plus élevée.

🦘TDAH et éducation parentale

TDAH - OptiMoms

🌈L’éducation positive

Pour garder une communication saine et sereine avec votre enfant, il sera plus efficient d’éviter de le punir. Les explications sont toujours à privilégier afin de ménager son ascenseur émotionnel.

Il est tout aussi bénéfique d’encourager et de motiver votre enfant à chaque effort. Vous êtes au cœur du développement de sa confiance en lui et de son estime. Engagez une dynamique positive, c’est le soutenir et lui permettre d’aller mieux.

Votre enfant ne peut pas se construire uniquement sur la représentation de son trouble. Il n’est pas uniquement impulsif, inattentif ou hyperactif. Ces traits de personnalités doivent être valorisés et il doit être aimé pour qui il est. Mettez l’accent sur ces talents naturels, ses passions, ses envies, ses qualités.

😭Je n’en peux plus, help me !

Vivre avec un enfant hyperactif, impulsif, ou inattentif demande beaucoup d’énergie, de patience et de vigilance. Alors, quand vous n’en pouvez plus, dites-le tout simplement. Allez prendre l’air, demandez à quelqu’un de prendre le relai, il n’y a aucune culpabilité à avoir.  

Toute votre vie familiale ne doit pas tourner autour du trouble de votre enfant. Chaque membre de la famille doit pouvoir trouver sa place. Donner plus d’importance à votre enfant atteint de TDAH peut affecter son frère/sœur et générer un sentiment de toute-puissance.

Être parent n’est pas de tout repos. Mais, en apprenant à adopter la posture adaptée au comportement de votre enfant, vous allez améliorer votre quotidien.

Toutefois, si vous avez une tendance au perfectionnisme, je vous conseille quand même de vous pencher sur cet article : https://www.tdah-france.fr/-Definition-et-description-Trouble-Deficit-de-l-Attention-Hyperactivite-.html

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/naitre-grandir-sante-enfant-trouble-deficit-attention-hyperactivite-tdah/

https://aqnp.ca/documentation/developpemental/tdah/

Articles similaires

5 méthodes pour faire ses devoirs sans stress 0 commentaire

5 méthodes pour faire ses devoirs sans stress

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions 0 commentaire

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions

Mon enfant refuse d’aller à l’école ! 0 commentaire

Mon enfant refuse d’aller à l’école !

Unschooling en France, la liberté éducative ? 0 commentaire

Unschooling en France, la liberté éducative ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *