Les 3 outils de communication de l’éducation positive

Les 3 outils de communication de l’éducation positive

communication éducation positive

1. La communication non-violente

La communication non-violente est une approche fondée par Marshall Rosenberg, psychologue américain, élève de Carl Rogers, précurseur de l’éducation positive.

C’est une communication qui se base sur l’empathie et la bienveillance. Il n’y a pas de jugement, votre attention est portée sur ce que peut ressentir votre enfant à l’instant T. C’est tenter de se mettre à sa place, d’imaginer ses émotions et les raisons de son comportement.

En tant que parent, c’est donc s’entraîner à ne pas porter un jugement trop hâtif sur le comportement de nos enfants. Partir du principe que ses actes ne sont pas foncièrement mauvais et tolérer leur différence avec votre propre schéma de pensée. On ne cherche pas à dominer son enfant mais à lui accorder une place à part entière.

Cette communication a également pour effet de responsabiliser l’enfant et non plus d’agir en fonction d’ordre.

« Fais pas ci, fais pas ça, finis ton assiette, si tu n’écoutes pas, tu n’auras pas d’histoires… »  

L’inconvénient des injonctions est que votre enfant va reproduire ce relationnel avec les autres et devenir un petit tyran en herbe. Faire des demandes bienveillantes, c’est donc expliquer nos besoins et nos émotions de parent : « ce soir je suis fatiguée, j’ai besoin de calme, est-ce que tu peux arrêter de crier ».

Ne culpabilisez pas, si vous avez tendance à donner des ordres, je ne suis pas parfaite, vous non plus,😳 inspirons-nous simplement de ce qui marche pour nous faciliter la vie !

La communication non violente peut aussi aider l’enfant à mieux réguler les émotions en les acceptant et en les verbalisant.  

2. La PNL : à l’écoute du besoin de l’enfant

Le programme Neuro-Linguistique est un modèle de communication qui nous permet de mieux comprendre notre enfant grâce à son comportement.

La PNL va nous aider à repérer les modes de pensées qui influencent votre enfant à travers ses réactions. Son développement cognitif, son langage verbal et non verbal et ses comportements appris sont décryptés pour nous permettre de mieux le comprendre.

P comme Programmation : ce sont les habitudes, les automatismes dans notre façon d’agir, de ressentir. Je porte ici votre attention sur le fait que nos petits chérubins sont de vrai pros du mimétisme. Les enfants reproduisent donc une partie de votre propre programmation.

N comme Neuro : ce sont les informations qui sont déjà inscrites dans son cerveau.

L comme Linguistique : c’est l’expression de ce mode de pensée par la parole et les comportements non verbaux.

La PNL, c’est un ensemble de technique de changement et de communication qui permettent de se réaliser en tant que personne. Pour cela, elle s’axe sur la façon de communiquer, la gestion de son états émotionnels et les objectifs de vie.

En tant que parent, la PNL permet de mieux comprendre les besoins de son enfant et de l’accompagner au changement.

3. A l’écoute des émotions : faire preuve de compassion

Quand on a un enfant hypersensible, on est de fait dans l’obligation de s’ouvrir à un monde (pas toujours facilement accessible) des émotions de l’autre. Mais sans hypersensibilité, un enfant est de base sensible et vit des émotions souvent très intenses.

L’éducation positive, c’est être plus pacifique avec vos enfants. Pour accompagner votre enfant dans la gestion de ses émotions, mettez-vous à sa place et demandez-vous qu’est-ce que j’aimerai qu’on me dise si j’étais à sa place ?

Vous pouvez lire cette vidéo avec Catherine Guegen, pédiatre qui a fait considérablement avancer la compréhension des émotions et de l’affect des enfants.

Je veux en savoir plus sur l’éducation positive !

Articles similaires

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main 0 commentaire

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main

Diy : Recette de base – Bougie de Noël 0 commentaire

Diy : Recette de base – Bougie de Noël

L’art de la sieste : la santé vient en dormant 0 commentaire

L’art de la sieste : la santé vient en dormant

La lenteur, source de joie vitale 0 commentaire

La lenteur, source de joie vitale

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *