7 Slow Yoga : retrouver une profonde sérénité

7 Slow Yoga : retrouver une profonde sérénité

être maman et se détendre avec le slow yoga

Vous avez besoin de réveiller le paresseux qui est en vous pour éprouver ENFIN la profonde détente que vous attendez depuis que bébé fait ses nuits ? Laissez-vous transporter tranquillement et choisissez parmi les 7 Slow Yoga celui qui correspond à votre besoin du moment !

1. Sivananda Yoga : le slow yoga pour une paix intérieure

Le Sivananda Yoga est une approche globale et holistique. Inspiré par son maître fondateur Swani Sivananda, ce yoga a vocation à répandre la paix et l’amour pour tous ceux qui le pratique.

Le Slow Yoga complet et bienveillant

 « Tout type de travail qui sert à guérir et à soulager la souffrance humaine me remplit d’une grande joie ».

Swani Sivananda

Vous connaissez peut-être mieux son disciple Swami Vishnu qui a propagé cette pratique yogique en occident ?

L’apprentissage se déroule grâce aux 5 principes de base du yoga sivananda: 

  • Une alimentation végétarienne
  • Des exercices de postures sereines appelés asanas
  • Des exercices de respiration nommés Pranayama
  • Un temps de relaxation dit Savasana
  • Une pensée positive et une méditation (vedanta, dhyana).

Une séance de Sivananda Yoga débute par un mantra d’ouverture, 2 pranayamas, un enchaînement de salutation au soleil et de 12 asanas.

L’objectif de la pratique est de s’assouplir et de renforcer sa colonne vertébrale. Entre chaque posture, il y a un temps dédié à la relaxation et en fin de séance par le Savasana.

2. Slow Flow Yoga : une méditation en mouvement

Le Slow Yoga méditatif

Le Slow Flow Yoga est comme le mouvement du paresseux : lent.

C’est un yoga plus méditatif qui mobilise votre intention et votre attention. Vous pourrez améliorer votre patience et votre concentration grâce au Slow Flow Yoga.

Pour chaque posture de yoga, vous prendrez le temps de respirer 3 à 5 secondes. Ce rythme vous permet d’approfondir chaque pose. Vous êtes à l’écoute de votre corps et de ces signaux.

Vous ressentez le mouvement physiquement avec lenteur et fluidité, dans un état de flow.

Le Slow Flow Yoga se pratique avec une respiration Ujjayi.

3. Yoga Aérien : se sentir plus légère

Le Slow Yoga en apesanteur

yoga aérien

Le Yoga Aérien est un yoga très récent. Il a été institué en France par Florie Ravinet, professeure de yoga, en 2009. C’est un yoga en apesanteur qui a été élaboré avec des kinés.

Le Yoga Aérien se pratique grâce à un hamac ou des sangles suspendu à moins d’1 mètre du sol. (Vous ne vous envolerez pas non plus).

Un cours de yoga aérien dure 1 heure. Vous débutez par un moment de concentration puis l’échauffement au sol et la succession de postures dans les airs. Un temps de méditation et de relaxation est accompli en fin de séance.

Ce yoga est parfait quand on ne souhaite pas ressentir le poids de son corps. Il renforce les muscles en raison de l’instabilité que l’on éprouve sur la toile.

Les enchaînements de postures sont facilités, et même les positions difficiles sont rendues accessibles. Le Yoga aérien soulage le dos car il décomprime la colonne vertébrale.

En plus, d’être peu impactant pour les articulations, c’est aussi un yoga très agréable à regarder.

4. Yin Yoga : relâcher la pression

Le Slow Yoga relaxant

Le Yin Yoga est adapté aux mamans qui courent tout le temps ! (Ps : On peut l’estimer à 90 % des mamans, non ?)

symbole du yin et yang

C’est un yoga relaxant qui est issu de la médecine traditionnelle chinoise et du taoïsme. Les mouvements viennent relâcher les points de tensions au niveau des méridiens. Il favorise donc la bonne circulation des énergies dans votre corps.

L’objectif est de renforcer votre côté Yin. Le Yin, c’est tout ce qui possède des caractéristiques de quiétude, d’intériorité, votre intuition et votre immobilité. Au contraire, le Yang est tout ce qui est en mouvement, dynamique, rapide énergétique.

Donc, si vous êtes à 300 % speed, vous avez peut-être un excès de Yang que vous pouvez contrecarrer par la pratique du Yin Yoga.

Il est nécessaire de trouver un équilibre entre le Yin et le Yang, car en excès, vous allez développer des problèmes de santé : en excès, le yin provoque de la fatigue, de la lenteur ; le yang engendre en excès des comportements extrêmes.

Les cours de Yin Yoga se portent sur un enchaînement de postures durant 3 à 5 minutes. Il permet de mieux vivre les moments difficiles. Sur le plan physique, il renforce les tissus conjonctifs et les articulations.

5. Yoga-Thérapie : améliorer sa santé

Le Slow Yoga médical

Le Yoga-Thérapie a été créé en 1970 par un médecin du nom de Bernard Auriol. Il a inventé le soin par le yoga.

C’est un yoga a dimension médicale qui tente de rétablir l’équilibre du corps.

Le but est d’améliorer ou de retrouver sa santé en agissant sur le système immunitaire et en apaisant le système nerveux. C’est un travail de régénération en profondeur.

C’est un complément aux traitements médicaux ou à la psychothérapie. Le Yoga-Thérapie peut soigner ou soulager de nombreux troubles. Les troubles ostéo-articulaires, les cancers, le burn-out, la sclérose en plaques, la dépression sévère, le syndrome de stress post-traumatique, une perturbation hormonale…

Ce type de yoga doit être pratiqué avec un Yoga-Thérapeute pour prendre en compte la globalité de votre état de santé. Pour favoriser ces bénéfices, une pratique quotidienne est à favoriser ainsi qu’un état d’esprit adapté.

6. Yoga restauratif : le yoga cocooning

Le Slow Yoga régénérant

slow yoga restauratif

Personnellement, j’adore ce yoga que je pratique de temps en temps. C’est un vrai temps de pause qui vous permet de faire le vide dans votre tête et active une détente profonde.

C’est aussi un yoga très accessible et adapté à tous. Il suffit juste de s’équiper de sa meilleure couverture et de plein de coussins. Si vous avez des bolsters, des briques, c’est encore plus yogi, mais on peut très bien faire sans.

Vous vous allongez dans des postures assises ou allongées à dimension méditative pour une durée allant de 5 minutes à 30 minutes et même plus. (ps : je me suis déjà endormie dans mon salon en le pratiquant 💤)

La respiration est lente et profonde. Vous ne devez ressentir aucune tension ni douleur. C’est uniquement de la relaxation. Ces postures évacuent les émotions, les nœuds.

Le yoga restauratif porte bien son nom, il est fait pour vous restaurer, donc parfait pour les baisses d’énergies. C’est aussi une relaxation qui va améliorer votre confiance en vous.  

7. Yoga à la bougie : yoga du soir

Le Slow Yoga purifiant

slow yoga à la bougie

Le Yoga à la bougie est une pratique douce à faire en fin de journée. Vous avez besoin d’évacuer tout le stress emmagasiné pendant la journée. Je vous propose 2 façons de pratiquer ce yoga :

Eclairé à la bougie, vous pouvez également diffuser des huiles essentielles pour avoir une ambiance zen. Durant ce laps de temps que vous vous accordez, effectuez la Salutation à la lune. Quand on a plus d’énergie, c’est le yoga idéal. Vous dormirez comme un bébé et votre stress aura disparu.

Le tratak ou trataka, une méditation qui se concentre sur la visualisation d’un objet par exemple une bougie. Fixez votre regard sur la flamme tout en restant immobile. Après quelques instants, vous fermez les yeux et vous visualisez la flamme de la bougie. Observez ces variations qui aident à maintenir son attention et sa concentration. C’est un exercice de purification corporelle.

Qui peut pratiquer les Slow Yoga ?

A part des contraintes médicales qui doivent vous amener à consulter un médecin avant la pratique du yoga, les Slow Yoga sont accessibles à tous. Même un enfant de 3 ans peut faire du Yoga Aérien !

La pratique des Slow Yoga, c’est une étape supplémentaire pour ressentir une détente profonde en vous. J’adopte la Slow Life au quotidien !

Source : magazine Flow – Octobre-Novembre 2018 N°28

Articles similaires

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main 0 commentaire

Moments Précieux : des bijoux gravés à la main

Diy : Recette de base – Bougie de Noël 0 commentaire

Diy : Recette de base – Bougie de Noël

L’art de la sieste : la santé vient en dormant 0 commentaire

L’art de la sieste : la santé vient en dormant

La lenteur, source de joie vitale 0 commentaire

La lenteur, source de joie vitale

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *