5 clés pour prendre conscience de son optimisme

Ma pause de 6 minutes
optimisme - OptiMoms

Qu’est-ce qu’être une maman optimiste ? C’est être une personne confiante en la vie et en soi. C’est avoir une capacité à rebondir quand il y a des épreuves à surmonter. C’est aussi aimer son enfant et être à son écoute… Je pourrais en écrire des dizaines de phrases, car je suis persuadée que les mamans regorgent d’optimisme.

Ici, je vous donne 5 clés pour prendre conscience de votre optimisme 

 » Choisissez d’opter pour ce qui vous booste, vous rend libre, vous permet le plus de choix et cadre avec vos objectifs »

Franck MARTIN

1ère🗝️de l’optimisme – Considérer les faits et non les interprétations

Nous voyons tous la vie avec des lunettes différentes, teintées par les expériences que nous avons vécues, avec des montures colorées ou marbrées, en métal, en bois…

Notre perception de la vie est tout à fait unique.

Vous comprendrez donc aisément avec cette petite métaphore que vos parents n’ont pas la même vision de l’éducation que la vôtre par exemple.

Notre paire de lunettes est modelée par 3 filtres  :

🤓Chacun a ses propres verres 

Nous pensons que l’autre voit la réalité de la même manière que nous. Je vais vous donner un exemple parlant en tant que parent. À la naissance, de nombreux parents trouvent que leur enfant est très beau… Mais, votre entourage peut penser comme Gad Elmaleh dans son sketch (pensant que le bébé n’est pas spécialement beau) : « Il est vivant ».

Chacun à sa propre perspective de l’autre, mais nous avons cette tendance à penser que l’autre pense, voit, réfléchit comme nous.

🤓Chacun à sa propre monture

Nos sens ont des sensibilités différentes. Certains vont avoir des problèmes de vues, d’autres des soucis d’auditions, certains seront 🤓Chacun sa couleur de lunettes

Nos expériences personnelles donnent une couleur plus ou moins teintée à nos lunettes de vue. Nous avons une représentation personnelle des faits qui s’inscrit dans des valeurs familiales, culturelles, de génération, religieuses, etc.).

optimisme - OptiMoms

Si pour vous l’éducation positive représente une valeur fondamentale dans votre famille, cette position ne sera pas forcément celle des générations antérieures qui ont connu d’autres manières d’aborder l’éducation d’un enfant. Cet ancrage va donc constituer une façon de penser qui influe sur la façon d’aborder votre vie en général.

L’optimiste va donc prendre conscience de sa propre paire de lunettes pour ne laisser place qu’aux faits. Il en fera d’ailleurs de même avec les autres en les questionnant sur leurs propres filtres.

Nous avons cette tendance à transformer la réalité avec ce que nous pensons à travers les filtres de nos valeurs, de l’environnement qui nous entoure, de nos expériences et de notre vision de la réalité.

Cependant, la façon dont nous allons interpréter nos interactions avec les autres va se répercuter sur nos comportements, nos paroles.

Par exemple, si un enfant ne vous dit pas bonjour, vous pourriez penser qu’il est mal élevé et demander à votre enfant de ne pas le fréquenter. Vous en avez fait cette déduction au regard de vos propres croyances intérieures.

Néanmoins, il y a de nombreuses raisons possibles au fait qu’un enfant ne vous dise pas bonjour : il vient de se faire gronder par ses parents, il est triste, il est dans ses pensées, il a peur de vous…

Un optimiste va chercher à comprendre toutes les éventuelles raisons face à un comportement inapproprié ou dérangeant.

 « Ce n’est pas la réalité qui vous limite, mais bien l’idée que vous vous en faites »

Franck MARTIN

2ème🗝️de l’optimisme – Améliorer sa capacité d’introspection

Quand on souhaite affirmer son côté optimiste, on est en constante recherche d’un bien-être profond. Aussi, l’optimiste cherche à se connaître vraiment. Pour cela, il sait qu’il doit prendre soin de lui pour mieux prendre soin des autres.

Et être optimiste, ce n’est pas juste prendre soin de soi, mais c’est aussi avoir de l’amour pour les autres et pour soi. Il n’y a pas de côté égoïste, c’est simplement la recherche d’une confiance commune pour vivre sereinement ensemble.

L’optimiste est une personne lumineuse dont les rayons traversent à travers les nuages. Même si elle ne nie pas les difficultés de la vie, elle se dirige vers un chemin de vie choisi et garde le cap.

La méditation, le recueillement, la prise de recul, le lâcher-prise sont des composantes de sa construction.

Ainsi, l’optimiste vient limiter les excès de ses états émotionnels, ce qui lui permet d’avoir les idées claires sur les objectifs qu’il se fixe.

optimisme - OptiMoms

3ème 🗝️de l’optimisme Renforcer les potentiels de son enfant

Les points forts sont un des piliers de la psychologie positive. Les points forts, ce sont vos qualités, vos potentiels, vos talents, ce qui vous donne confiance en vous.

Quand on souhaite éduquer un enfant de façon positive, il faut renforcer ces points forts. C’est le réel ancrage de la confiance en soi. Plus vous donnez de l’importance à ce qu’il fait de bien, plus il nourrit son sentiment de réussite, plus il sera paré aux épreuves de la vie. Nous avons fait déjà le constat que nous avons plus d’influence sur nos forces que sur nos faiblesses.

Aussi, en affirmant et réaffirmant chaque jour que votre enfant est unique de par ses talents, vous créez un environnement propice pour que cela devienne un réflexe pour lui. Dans l’avenir, votre enfant aura une propension plus importante à se nourrir du côté positif des évènements et s’attardera moins sur les obstacles et problèmes rencontrés.

4ème🗝️de l’optimisme Détecter « l’intention positive »

Savoir écouter et observer est une seconde nature de l’optimiste. Il y a souvent un message codé derrière un comportement. D’ailleurs, 1 des piliers de l’intelligence émotionnelle est de se demander ce que nous dit l’émotion d’un enfant.

Il en va de même pour les adultes. Lorsque vous constatez qu’un adulte ou un enfant a un comportement inapproprié, c’est souvent la partie émergée de l’iceberg. Il y a un bénéfice caché à se comporter d’une façon dérangeante, agaçante, inopportune, énervante…

Quand votre enfant vous ment (ou même un adulte 😉), je suis prête à parier qu’il y a forcément quelque chose qu’il ne veut pas dire… mais qui lui apporte un bénéfice positif. Il ne veut pas vous dire la vérité, car il sait que vous allez vous mettre en colère, il préfère mentir pour éviter des émotions trop vives.

Lorsqu’une personne vous énerve, vous irrite, se montre impolie… posez-vous cette question :

En quoi est-ce important pour lui d’agir comme ça ?

Une fois que vous aurez compris pourquoi il agit de telle manière, vous aurez écarté de vous tout affect et vous ouvrirez pour lui une nouvelle porte qui est celle du changement et d’une meilleure connaissance de lui-même.

En développant cette posture de non-jugement précipité et de questionnement, vous allez augmenter votre capacité à mieux accepter des changements qu’ils soient minimes ou brutaux.

Votre relation à l’autre sera enrichie de cette faculté à donner votre confiance et à lui apporter le recul sur son état de pensée.

5ème🗝️de l’optimisme Être consciente de son environnement

Notre comportement est un élément fondamental de notre propension à être ou devenir optimiste.

optimisme - OptiMoms

🌞Ouvrir le champ des possibles

Il est parfois compliqué de ne pas se faire happer par le contexte dans lequel nous vivons. Lorsque nous écoutons la TV, les réseaux sociaux, notre entourage familial ou amical, de nombreux messages négatifs nous encerclent.

Aussi, il est difficile pour une jeune maman par exemple de ne pas se laisser influencer par les recommandations des grands-parents quand elles se questionnent sur sa façon d’allaiter par exemple.

Dans ce cas, si elle a un lien de confiance important avec sa mère, elle risque de n’écouter qu’elle, passant peut-être à côté de précieux conseils.  

Garder donc une posture d’ouverture d’esprit tout en ayant conscience de ce que vous souhaitez dans votre vie.

🌞Arrêter de généraliser

Nous détenons une capacité nécessaire pour être autonome, celle de savoir généraliser un acte à un ensemble. Notre adaptabilité dépend de cette façon de penser. Lorsqu’un enfant fait une expérience positive dans sa vie comme sauter sur un trampoline, il va donc penser qu’il pourra sauter sur tous les trampolines sans que cela ne puisse l’affecter.

Au contraire, si votre enfant est porté vers le pessimisme et qu’il se fait mal sur le trampoline, il va généraliser sa pensée et probablement ne plus vouloir y remettre un pied. C’est une croyance qui le limitera dans ses expériences de la vie.

Bien entendu, la généralisation est un phénomène très en vogue qui peut manipuler bien du monde autant de façon positive (pour donner de l’espoir) que négative (pour faire peur).

🌞Suivre son propre raisonnement

Parfois, nous créons du lien entre des évènements qui ne sont pas liés.

Pour faire simple, un enfant pleure et se trouve à côté d’un chien. Nous pourrions présupposer qu’il pleure parce qu’il a peur du chien. Or, aucun signe n’a pu vous le laisser penser.

Être optimiste, c’est donc savoir questionner avant d’apposer son propre raisonnement. Ainsi, vous pourrez vous ouvrir à une autre vision des choses en questionnant votre enfant : « Qu’est-ce qui te fait pleurer ? » pour vérifier ce qui s’est passé et non pas : « C’est le chien qui te fait pleurer ? », car dans ce cas, vous orientez vous-mêmes la réponse.

Slow Life E-Book - OptiMoms

Être optimiste, c’est penser positif, mais pas que. C’est une bonne façon de prendre confiance en vous, de prendre soin de vous et de faire des choix conscients. Dépourvue de toute interprétation qui limite votre façon de penser, votre posture bienveillante et constructive améliore votre quotidien. Pour continuer à explorer votre capacité à vivre le bonheur, la psychologie positive contribue à renforcer votre santé mentale. Grâce à ces 5 piliers, vous allez enfin croire en vous et pouvoir réaliser vos rêves !

Source :

Optimistes ! 20 règles d’or pour voir la vie en rose – Franck MARTIN – Groupe Eyrolles > trouver le livre ici

Articles similaires

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions 0 commentaire

Kinésiologie : gérer son stress et ses émotions

Koans Zen : 45 citations courtes à méditer 0 commentaire

Koans Zen : 45 citations courtes à méditer

Top 6 pour une application de méditation gratuite 0 commentaire

Top 6 pour une application de méditation gratuite

Carl Honoré : le parrain de la Slow life 0 commentaire

Carl Honoré : le parrain de la Slow life

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *